GOB Loge : Liberté Chérie - Camp de concentration d’Esterwegen en Allemagne 1943

De  l’Ill\ et  R\L\ LIBERTE CHERIE

Fidélité aux faits historiques

Attestations

Je soussigné : Marius CAUVAIN, domicilié rue Centrale n°69 à BOUSSU (7300)
atteste que Marcel CAUVAIN, domicilié rue d’Ath,  n°32 à St.-GHISLAIN (7330)

Ancien prisonnier politique « Nacht und Nebel » transféré en Allemagne, j’ai séjourné notamment au camp de concentration d’Esterwegen du 15 novembre 1943 au 12 février 1944 et du 13 mars au 14 avril 1944.
Avec mon frère Marcel – Marius et dix autres dirigeants nationaux du Rassemblement National de la Jeunesse (F.I.) dont Joseph Berman et Franz Bridoux, nous étions à la baraque 6 et Ephrem Vanden Eede, échevin de Renaix, était « chef de baraque ».
En même temps que nous pendant notre séjour à Esterwegen, se trouvaient
Le R.P. Agnello, l’Abbé Heymans, le Juge Paul Hanson, Luc Somerhausen (journaliste), Jean Sugg, surnommé « Sucre » interprète-homme de confiance, le pharmacien Franz Rochat, Guy Hannecart que nous avions surnommé « l’Empereur à la Barbe Fleurie », le docteur Joseph Degueldre de Pépinster, sept Francs-Tireurs-Partisans français du Nord-Pas –de-Calais dont Abel Duthois, l’unijambiste liégeois François ? dit « Tchantchès, etc…etc…

Nous étions plus de cent dans la baraque et ce sont les noms de ceux qui étaient à notre table ou aux tables les plus proches de la nôtre.

En 1944, six des dirigeants nationaux du R.N.J. ont été jugés par le « Volksgericht », condamnés à mort et décapités. Un septième, le jeune étudiant Simon Goldberg a été pendu sans jugement parce que Juif.

En foi de quoi la présente attestation est délivrée à toutes fins utiles.

CAUVAIN Marius                                                 CAUVAIN Marcel

Sign. légalisée le 23/2/2005                                        Sign. Légalisée le 21 /2/2005
Par l’A.C. de Boussu                                                 Par l’A.C. de Saint-Ghislain.

H003-4 L'EDIFICE  -  contact@ledifice.net \