GLDF Loge : Mykérinos - Orient de Créteil Date : NC
Les Liens vers plus de 30 Travaux sur ce sujet, sont au sommaire du Recueil R104 : L'Etoile Flamboyante et la Lettre G

L'Étoile Flamboyante

L'étoile flamboyante se présente sous la forme d'un pentagramme rayonnant avec en son centre la lettre "G".
Le rituel indique que l’Etoile Flamboyante est "le symbole le plus important du grade"
Vaste programme fut la première réflexion qui me vient à l’esprit !

Elle nous est présentée dans le rituel comme le signe de reconnaissance de la confrérie pythagoricienne, symbole d’amour et d’harmonie, mais son usage semble également trouver trace dans l’Egypte ancienne ou elle symbolise l'arrivée de la crue annuelle du Nil et a été naturellement associée à la fertilité et à la prospérité.
L’encyclopédie Wikipédia définit le pentagramme comme une étoile à cinq branches utilisée en ésotérisme. Le préfixe penta signifiant « cinq » en grec.
Le pentagramme est également désigné comme le signe des Pythagoriciens (en latin Signum Pythagoricum)
D’autres affirment que ce symbole fut dénaturé en symbole satanique par l'Église afin de convertir les populations au christianisme. Surtout lorsqu’on le représente pointe en bas, allusion à la bête, par opposition au divin Cette thèse est d’ailleurs évoquée dans le roman Da Vinci Code.

Dans la tradition hébraïque on trouve cinq Chapitres de l'Ancien Testament, le Pentateuque : la Genèse, l’Exode, le Lévitique, Les Nombres et le Deutéronome.
Les Chrétiens associent quant à eux le nombre 5 aux cinq stigmates du Christ.
Le nombre 5 représente également les cinq éléments fondamentaux pour les Alchimistes (la terre, l'eau, l'air, le feu, et l'éther ou Esprit)
Le nombre 5 est également l’âge du Compagnon et l'union du pair (2) et de l'impair (3), du Féminin et du Masculin.
Lorsque nous travaillons au second degré, 5 coups de maillet rythment nos travaux contrairement au 1er degré ou 3 coups de maillet retentissent…

Son symbolisme me semble également lié au nombre d'Or.
Le pentagramme est entièrement traçable uniquement avec une règle et un compas.
En le dessinant, il est amusant de constater que le dessin peut se reproduire à l'infini.
Le pentagone dans lequel est inscrite l'étoile peut devenir le centre d'un nouveau pentagramme simplement par prolongement de ses côtés, de même qu’au centre de l'étoile, on peut inscrire un nouveau pentagramme et ainsi de suite. De plus le pentagramme n’a ni point de départ, ni point de fin telle une sphère en révolution….
Il peut alors se reproduire à l'infini. On a ici un rapport avec l'infini (infiniment grand et infiniment petit).
Lorsqu'on inscrit un pentagramme dans un autre (plus grand ou plus petit), on constate une inversion de la pointe de celui-ci. En effet, une fois, on a la pointe en haut (principe positif) et une fois, la pointe en bas (principe négatif).  Je retrouve ici le symbolisme de l’introspection V.I.T.R.I.O.L.ainsi que celui du Pavé Mosaïque, avec ses parties de lumière et d'ombre.
"Connais-toi toi même et tu connaîtras l'Univers et les Dieux " (Socrate). L'union du macrocosme et du microcosme. L'Homme et l'Univers. L’homme microcosme au centre de l'univers macrocosme.

L'Etoile représente un guide qui brille quelque soit la direction que l’on prend.
L’Etoile est là pour rappeler la direction, la règle de vie, l’éthique que je dois suivre dans ma quête de perfectionnement à la découverte du monde.
Le 4ème pas du Compagnon m’incite à sortir du chemin sans perdre de vue l’Etoile.
De même, les cinq voyages m’indiquent toutes les pistes que je dois prendre pour m'améliorer et me perfectionner au contact des Sphères.
Même « égaré » sur l’une d’elle, l’Etoile demeure pour me guider.

Lorsque l'Etoile Flamboyante m'a été dévoilée à l'issue du cinquième voyage, le Vénérable Maitre la décrit en distinguant ses éléments constitutifs : l'étoile en elle-même, ses rayons et la lettre G.
Mais forme-t-elle un tout unique ou est-elle un rassemblement de plusieurs symboles ?
Le delta rayonnant ou encore les 3 grandes lumières de la franc-maçonnerie constituent également des rassemblements de symboles l’équerre, le compas et le volume de la loi sacrée.
A l'ouverture des Travaux, le Vénérable Maitre demande au Second Surveillant s'il est Compagnon. Ce dernier lui répond "J'ai vu l'Etoile Flamboyante". ..

Etoile flamboyante… la représentation visuelle qui en est faite me rappelle plutôt une étoile rayonnante puisqu'elle est entourée de rayons.
Etoile rayonnante ou étoile flamboyante donc ?
L’adjectif « Flamboyante » a un aspect plus intérieur alors que « Rayonnante » plus tourné vers l’extérieur.
Flamboyante, feu sacré, feu de vie, qui vient de l’intérieur de l’Homme, Cœur de l'Homme.
Rayonnante porte à l'extérieur ce feu intérieur, illumine, rayonne.
Rayonner rappelle bien sur de continuer au dehors l'œuvre commencée dans le Temple mais également de propager cette lumière, nos lumières.
Le delta rayonnant tel une courroie de démultiplication, propage le flamboiement de tous les frères à l’extérieur et inonde l’univers de cette lumière éternelle.
A mon sens, les voyages permettent, au contact d’autres chantiers sur la sphère terrestre et céleste de travailler son feu intérieur pour porter une lumière plus vive au rayonnement.
En Tenue elle suggère que chaque Frère doit rayonner, partager avec ses Frères pour s’enrichir et émettre une énergie positive.
Les deux adjectifs flamboyante et rayonnante sont donc complémentaires.
 
L’adjectif Flamboyante n'est pas sans rappeler l'Épée flamboyante dont le Vénérable Maitre se sert pour ouvrir et fermer la Loge et lors de l'initiation et de l'augmentation de salaire de l'apprenti. Il donne bien cinq coups sur l'épée flamboyante.
Existe-t-il aussi un rapport entre le flamboiement de l'étoile et la Lumière Éternelle présente sur le plateau du Vénérable Maitre ? Il s’agit pour ma part du  même rayonnement qui jaillit.
Cette énergie positive et universelle, présente en chaque chose, en chacun de nous.

La lettre G est présente au centre de l'Etoile Flamboyante.
Le Principe Créateur que nous traduisons par ce symbole G est donc Dieu (God en anglais) pour les croyants, le Grand Architecte de l'Univers pour les maçons écossais.


Le rituel donne cinq interprétations à la lettre G, qui représentent les cinq points du pentacle : Géométrie, Génération, Gravitation, Génie, Gnose. Cinq sens, comme les cinq sens du premier voyage du Compagnon, cinq propositions qui sont laissées à l'exploration du Compagnon que je suis.
Toujours dans les nombres, G pourrait être phi (φ), symbole du nombre d'or et je retrouve la géométrie, ainsi que la connaissance des nombres et de leurs propriétés, si importante pour le Grand initié qu'a été Pythagore : "Que nul n'entre ici s'il n'est Géomètre".
Il me semble que le Grand Architecte de l'Univers est parfois appelé le Grand Géomètre.
La Géométrie a été à la base de toutes les constructions telles que les cathédrales, mais également plus anciennes telles que les pyramides et autres temples dédiés à la spiritualité.
Ma construction intérieure devra nécessairement faire appel à la Géométrie, pour me construire harmonieusement à l’image de l’Univers.
Génération : le Rituel nous dit que c'est le moyen de créer sur tous les plans, mais quels plans ? Pour moi, la création prend place à la fois sur les plans physique, intellectuel et spirituel. On retrouve ici le Prologue de l'évangile de Saint Jean : " Au début, le Verbe était auprès de Dieu….". La Génération, le déclenchement, le commencement serait-il donc Le Verbe ?
Gravitation, évoque la Force universelle d'attraction, qui ne peut être à mon sens, au plan humain que l'Amour. Cet Amour, Universel entre les Hommes, qui assure la cohésion de notre construction pour le bien de l'humanité.
Génie : pour moi, c'est l'étincelle "supérieure", "divine" qui permet de se dépasser et d'accéder à des états de conscience modifiés.
Gnose : Elle est bien définie par le Rituel, comme étant la connaissance intégrale de la Vérité et l'union de l'Homme avec le Divin. Notion encore vague, j'entrevois dans ce symbole le but à atteindre : La Vérité et l’harmonie absolue.
Le G me fait penser à un début de spirale. La lettre G s'enroule ou se déroule comme une spirale sous forme d'introspection ou sous forme d'ouverture vers les autres (voyages du compagnon). En cela, je peux faire le rapprochement avec la reproduction du pentagramme vers son centre et vers l'infini.


Léonard de Vinci a placé l'Homme au centre de l'Etoile. A moi de trouver ma propre interprétation du G en continuant à travailler sur moi-même, pour flamboyer à mon tour et me placer, comme le G, au centre de l’Étoile Flamboyante c’est-à-dire au milieu de la Lumière, au milieu de la Loge, au sein du Temple, au milieu de mes Frères. Le rayonnement de l'Etoile est donc celui de la Vie, du cœur de l’Homme.


Pour moi, l'Etoile Flamboyante représente le Compagnon que je suis et tel qu'il doit évoluer. Les cinq points du pentagramme, mes cinq voyages, mon "Tour de France", avec tous les outils que ceux-ci me donnent.
Si je prends le tracé du pentagramme comme le cheminement que je réalise, par rapport au G, je me rends compte que par moments je m'approche du centre du G, par moments, je m'en éloigne.
Ce cheminement est pour moi le symbole de la recherche de la Vérité, de la Gnose. Parfois je m'en approche, parfois je m'en éloigne, toujours je m’enrichie et je progresse.
Le G est tourné et inscrit à l'intérieur de l'Etoile, me rappelant qu'il est nécessaire de continuer à me tourner vers mon moi profond, le rayonnement est dirigé vers l'extérieur, mais prend source au centre de l'Etoile.

Ce flamboiement est l'Union de toutes les Pierres du Temple que sont tous mes Frères.

Il prend toute sa force et sa signification dans la Chaîne d'Union ou nous mettons en rythme toutes nos Etoiles Flamboyantes, pour ainsi propager via le delta rayonnant cet égrégore.
Le ciel est rempli d’étoiles plus flamboyantes les une que les autres.

J’ai dit, Vénérable Maître

P\ V\

Les Liens vers plus de 30 Travaux sur ce sujet, sont au sommaire du Recueil R104 : L'Etoile Flamboyante et la Lettre G
6001-B L'EDIFICE  -  contact@ledifice.net \