GODF Loge : Le Réveil Anicien  - Orient du Puy en Velay Date : NC
Les Liens vers plus de 30 Travaux sur ce sujet, sont au sommaire du Recueil R104 : L'Etoile Flamboyante et la Lettre G

L'Étoile Flamboyante

Ce soir, je vais vous présenter un travail sur, comme il est dit dans le rituel, "le symbole le plus important du grade". Vous l'aurez compris, je vais vous parler de l'étoile flamboyante.
L'étoile flamboyante se présente sous la forme d'un pentagramme rayonnant avec en son centre la lettre "G".
Curieusement, je ne me souviens pas avoir lu ou vu quelque part quelle pouvait être sa couleur. C'est pourquoi je la suppose vive, claire, diffuse, symbole de ce qu'il y a de plus précieux : le jaune ou un dérivé, l'or.
Que représente l'étoile flamboyante pour moi, Compagnon franc-maçon ? Pour répondre à cette question, nous aborderons les nombres contenus dans l'étoile flamboyante, le rôle de la lettre "G" et le flamboiement.
Je n'aborderai pas dans ce travail la construction en détail de l'étoile. Nous dirons simplement que la seule géométrie nécessaire à sa construction est celle de l'esprit.
Voyons d'abord les "nombres" de l'étoile flamboyante.
Si nous devions tracer un pentagramme, nous commencerions par un segment [AB] tel que [AB]=5 unités. Nous y placerions un point B'tel que [AB']=3 unités. Ce rapport, 5/3, n'est qu'une approche grossière de la proportion dorée si souvent utilisée dans l'antiquité. Remarquons que 85 est le nombre du Compagnon et que 3 est celui de l'Apprenti. 5/3=1,618. Pour bien faire, il faut calculer le nombre d'or en résolvant l'équation suivante : x²=x+1. x=1,618... : C'est le nombre d'or.
Les sculpteurs grecs considéraient que le corps humain était bâti selon cette proportion, considérée comme la plus harmonieuse qui soit. Ainsi, dans leurs représentations, la longueur du tronc =1,618 fois celle de la tête, et les jambes =1,618 fois celle du tronc. L'Homme devenait alors un symbole d'harmonie, le corps humain étant bâti selon des proportions harmonieuses. Pour vous en persuader, il suffit de vous rappeler le dessin de Léonard de Vinci où l'on voit l'Homme, tel une étoile, inscrit dans un cercle. L'étoile est alors assimilée à l'Homme.
Si nous devions tracer l'étoile à l'aide du Compas et du Rapporteur, il nous faudrait diviser 360° par 5, soit 5 fois 72°. Les nombres sont magiques : 7+2=9. 5x9=45 et 4+5=9. Pour moi qui suis catholique, il y a trois mondes: Le Ciel, la Terre et l'Enfer. Supposons que chacun de ces mondes soit symbolisé par un triangle, un plan reposant sur trois points; 9 devient la totalité de ces trois mondes, le symbole de l'Univers. 9 peut-être le symbole de la Génération : Ne faut-il pas 9 mois pour que naisse un enfant ? Il y a les 9 muses de la connaissance humaine qui peuvent définir le Génie. 9 planètes gravitent autour du Soleil et Jésus expire à la neuvième heure.

Si j'ai pu vous dire cela, je l'ai normalement déduit des propriétés numériques de l'étoile. Mais 9, symbole de l'Univers, +5, symbole du Compagnon =14. 1+4=5 ; l'étoile est bien le symbole du Compagnon.
Mes FF\, nous avons vu les nombres qui se rapportent à l'étoile. C'est grâce à eux que nous pouvons tracer l'étoile flamboyante. Voyons maintenant la lettre "G", placée en son centre.
"Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas 
et ce qui est en bas est comme ce qui est en haut". 
Ce principe primordial de la Table d'émeraude, découle à mon sens naturellement de la lettre "G". Pourquoi cela ?
D'abord, lorsque je vois un "G" au centre d'une figure géométrique, je pense immédiatement à son centre de gravité. Dans le rituel du second degré, nous donnons comme l'une des 5 significations de la lettre "G" celle de "Gravitation". J'ai déjà parlé du système solaire et de ses 9 planètes gravitant autour du soleil. Mais n'oublions pas que ce qui relie le Ciel à la Terre, c'est la gravité.
Dans la Loge, la place de l'étoile flamboyante est à l'Or\, entre le Ciel et la Terre, entre la voûte étoilée et le pavé mosaïque. Le franc-maçon est, dans sa Loge, tel l'étoile Flamboyante. Il circule entre le pavé mosaïque et la voûte étoilée, entre la Terre et le Cosmos, entre ce qui est immense et ce qui est tout petit. Et portant, lorsqu'on y regarde de plus prés, grâce au microscope, nous constatons que l'infiniment petit est comme l'infiniment grand : Un soleil, un atome, avec ses planètes ou ses électrons qui gravitent autour.
La Terre est comme le Cosmos, ce qui est en haut est comme ce qui est en bas et réciproquement. L'Homme est l'intermédiaire entre les extrêmes. Il se situe entre le Ciel et la Terre, la monde matériel et le monde spirituel. N'est-ce pas là l'un des enseignements de la lettre "G", "gravitation ? "?

Finalement, la lettre "G" montre à l'Homme sa place dans l'Univers, sa place matérielle et spirituelle. Après, libre à chacun d'évoluer entre le Ciel et la Terre en fonction des outils dont il dispose.
Bien sur, c'est le développement de la devise du Temple d'Apollon à Delphes :
"Connais-toi toi-même et tu connaîtras l'Univers et les Dieux"
Maçonniquement, c'est le V.I.T.R.I.O.L. du cabinet de réflexion. "Vas au fond de toi-même et tu trouveras la pierre philosophale" nous dit cette inscription. C'est une invitation à une quête fabuleuse, celle de Perceval qui voulu conquérir le Graal. Remarquons que "Graal" commence par un "G". Seul Galaad, son cousin, le ramènera. Le Graal, symbole de la perfection divine, de la conquête de cette perfection enfouie au fond de nous-mêmes ne se conquiert pas brutalement, matériellement. Il se conquiert par une transformation de l'Esprit et du Cœur. "G" peut aussi signifier "Génie" et "Générosité". La pierre philosophale, c'est le Graal, le Cœur de l'édifice humain, ce qui permet la transmutation du Plomb en Or, du Profane en Initié.
Mes FF\, la lettre "G" nous invite à la réflexion sur nous-mêmes. Placée dans le pentagramme, l'ensemble représente l'Homme. Que représente alors le flamboiement de l'étoile ?
La première fois que j'ai vu l'étoile flamboyante, j'ai entendu Ponce Pilate, celui qui crucifia le Christ. Lorsqu'il présenta Jésus à la foule, il s'écriât :
"Ecce homo !" 
...ce qui signifie "voilà l'Homme !". Eh bien cela, mes FF\, c'est ce que je me suis dit lorsque j'ai découvert l'étoile flamboyante : Voilà l'Homme. Mais il ne s'agit pas de n'importe lequel ; il s'agit de l'Initié. Dans les écritures, Jean l'évangéliste rapporte ces paroles de Jésus (Jean 14,6) :
"Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie"
Tel les Rois mages, le Compagnon est guidé sur le chemin de son idéal par une étoile : L'étoile flamboyante. C'est lors de l'élévation que le chemin nous est montré, grâce aux 5 voyages. Le chemin, c'est la méthode que la franc-maçonnerie met à la disposition du Compagnon dans sa démarche vers l'idéal initiatique. Il est dit dans la Bible (Exode 34,29) :
"Il ne savait pas, lui, Moïse, que la peau de son visage était devenue rayonnante en parlant avec le Seigneur"
Lorsque Moïse a grimpé sur le mont Sinaï, il est descendu au plus profond de lui-même. Il a atteint l'Initiation suprême, le contact avec la Vérité et est devenu flamboyant. Dieu, le feu vivant l'a purifié. Le visage de Moïse, lieu d'expression de sa pensée, était illuminé.

Le flamboiement de l'étoile caractérise alors l'Initié.
En conclusion, la parole de Jésus, "Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie" me semble être une définition de l'étoile flamboyante.
"Je suis le Chemin" car elle montre où chercher au Compagnon, "la Vérité" car elle la représente, flamboyante et illuminatrice, "et la Vie" car, toute ma vie durant, elle sera mon idéal initiatique.
Les Liens vers plus de 30 Travaux sur ce sujet, sont au sommaire du Recueil R104 : L'Etoile Flamboyante et la Lettre G
6001-3 L'EDIFICE  -  contact@ledifice.net